Meilleur Détecteur de Gaz de ville en 2021 – Revue, comparaison et guide d’achat détaillé

Détecter une fuite de gaz dans votre maison peut vous sauver la vie. Si vous cherchez à acheter un détecteur de gaz de ville pour votre maison ou votre appartement, vous êtes au bon endroit !

Vous trouverez ci-dessous notre sélection du meilleur détecteur de gaz de ville en 2021.  

Lire l'intro

Que vous ayez emménagé dans une nouvelle maison ou que vous résidiez dans votre maison actuelle depuis un certain temps, un détecteur de fuite de gaz est indispensable. Bien qu’ils fonctionnent tous de manière différente, en fonction du gaz qu’ils sont censés détecter, l’appareil détectera la présence du gaz de ville.

Dans cette revue, nous vous fournirons tout ce que vous devez savoir sur les détecteurs de gaz de ville. Nous parlerons des différents gaz auxquels vous devez faire attention, de ce que vous devez rechercher dans un détecteur de gaz de ville, répondrons à certaines questions fréquemment posées et fournirons une analyse détaillée pour les 6 meilleurs détecteurs de gaz de ville disponibles sur le marché.

Détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 (avec alarme vocale)

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 avec alarme vocale

Vous souhaitez être prévenu en cas de fuite de gaz dans votre maison ? Le détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 est un appareil de bonne qualité (même si fabriqué en Chine) à un prix très raisonnable. C'est un produit d'entrée de gamme mais il est bien noté par les utilisateurs et possède quelques fonctionnalités intéressantes (alarme vocale, bouton test, affichage numérique, batterie de secours).
& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 avec alarme vocale

Le premier produit de notre comparaison est le détecteur de gaz Ourjob YK-818-1, qui convient à un usage domestique. L’appareil de la marque Ourjob mesure la concentration de méthane, de butane, de propane, d’alcanes, d’oléfines et d’arène dans l’air. Dès que le contenu dépasse la limite de 5%, une lumière rouge commence à clignoter et l’alarme de 80 à 110 décibels retentit. Le capteur catalytique intégré permet des résultats précis et une détection fiable des concentrations excessives et explosives.

Lire notre avis détaillé du détecteur de gaz Ourjob YK-818-1

Comment fonctionne un capteur catalytique ?

Le capteur permet de détecter un gaz indésirable. À l’intérieur du détecteur, il y a un fil qui est rendu incandescent par l’alimentation électrique. Si la concentration de gaz explosif dans la pièce augmente, cela entraîne une combustion accrue, qui à son tour entraîne une température plus élevée du fil.

Un capteur mesure en permanence la température et enregistre toute augmentation anormale. L’augmentation de la chaleur est un signe évident que du gaz dangereux brûle sur le fil et l’alarme est donc déclenchée. Plus le fil devient chaud, plus la combustion est intense et plus la concentration de gaz dangereux dans l’air est élevée.

Le détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 est alimenté par une prise standard de 220 volts. Toutefois, en cas de panne de courant, l’appareil est équipé d’une batterie de secours de 9 volts. Avec une consommation d’énergie de 3 watts par heure, ce détecteur offre une consommation d’énergie très raisonnable.  Lorsque vous l’utilisez, veillez à ne pas descendre en dessous ou au-dessus de la température de fonctionnement de 0 à 55 degrés Celsius.

Pour que le YK-818-1 soit prêt à être utilisé immédiatement, vous recevrez du fabricant :

  • 1 détecteur de gaz
  • 1 bloc d’alimentation
  • 2 vis
  • 2 chevilles
  • 1 ruban adhésif double face
  • 1 manuel d’utilisation

Le détecteur de gaz est fabriqué en plastique ABS robuste et facile à nettoyer. Un bouton de test vous permet de vérifier régulièrement le bon fonctionnement du détecteur de gaz. Par ailleurs, l’appareil est certifié CE et ROHS. En outre, le dispositif Ourjob a passé les tests EN 50194, EN60950 et LVD et est donc approuvé pour le marché européen.

Le fabricant vous promet même une garantie de remboursement de 30 jours, de sorte que vous pouvez obtenir un remboursement complet en cas d’insatisfaction.

Enfin, la satisfaction des clients et la qualité des produits sont importants pour Ourjob. Cet appareil est noté 4.2/5 sur Amazon avec plus de 1200 évaluations ! C’est l’une des toutes meilleurs notations pour un détecteur de gaz de ville dans cette gamme de prix !

FAQ

Le détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 est-il adapté à une utilisation avec une cuisinière à gaz ? Oui, c’est exactement ce pour quoi l’appareil a été conçu, car si du propane fuit de la bouteille de gaz ou de la cuisinière à gaz, le détecteur de gaz réagit. Cependant, assurez-vous que vous installez l’appareil au bon endroit à proximité de la bouteille de gaz.

Plusieurs détecteurs peuvent-ils être mis en réseau ? Non. Seul le détecteur de gaz qui détecte la plus forte concentration de gaz déclenchera une alarme. Ainsi, si vous avez installé un appareil au sous-sol et un autre au rez-de-chaussée, seul celui du sous-sol signalera une fuite de gaz à cet endroit.

Pourquoi l’affichage saute-t-il constamment de zéro à un et vice-versa ? C’est normal et c’est bon signe, cela indique une concentration de gaz faible voire inexistante. Ce n’est qu’à partir d’une valeur de six à huit que vous devez vous inquiéter et à partir de ce niveau, l’alarme devrait se déclencher.

Quelle est la longueur du câble ? Le câble du détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 a une longueur de 2 mètres.

Ce détecteur de gaz fonctionne-t-il avec des piles ? Non. Vous devez brancher l’appareil sur secteur. Ce détecteur de gaz dispose d’un bloc d’alimentation 220V. Toutefois, en cas de panne de courant ou d’autres problèmes, vous pouvez également faire fonctionner l’appareil avec la pile 9 volts intégrée.

Verdict

Vous souhaitez être prévenu en cas de fuite de gaz dans votre maison ? Le détecteur de gaz Ourjob YK-818-1 est un appareil de bonne qualité (même si fabriqué en Chine) à un prix très raisonnable. C’est un produit d’entrée de gamme mais il est bien noté par les utilisateurs et possède quelques fonctionnalités intéressantes (alarme vocale, bouton test, affichage numérique, batterie de secours).

Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Avantages:
  • Détecte le gaz naturel (méthane), de gaz liquéfié (butane, propane) et de gaz de ville (alcane, oléfine, arène)
  • Très bon rapport qualité prix (noté 4.2/5 sur Amazon)
  • Affichage numérique
  • Bouton test
  • Batterie de secours en cas de panne électrique
  • Temps de réponse: ≤30 secondes
  • Niveau sonore de l’alarme: 85 dB à 1 m

Inconvénients:
  • Voix nasillarde et uniquement anglaise ou chinoise lors de la mise en service. Il faudrait pouvoir couper le voix et ne conserver que l’alarme
  • Produit fabriqué en Chine
  • Quelques personnes ont rencontrées des fausses alertes
  • Notice dans un français douteux ou parfois uniquement en anglais

retour au menu ↑

Détecteur de gaz Smartwares RM400 (détecte trois gaz)

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Détecteur de gaz Smartwares RM400 – Gaz naturel – Propane – Butane...

& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Le détecteur de gaz de Smartwares a atteint notre deuxième place. C’est un dispositif qui peut protéger une pièce de 40 mètres carrés maximum. A une concentration dangereuse entre 5 et 20 % au-dessus de la LIE, une lumière clignote et l’alarme de 85 décibels retentit. Il s’agit également d’un capteur catalytique, qui détecte le méthane ainsi que le butane et le propane.

Lire notre avis détaillé du détecteur de gaz Smartwares RM400

Smartwares souligne que l’on ne peut pas protéger les trois gaz en même temps avec un seul appareil. Cela tient au fait que le méthane est plus léger que l’air et qu’il s’élève donc à sa sortie. En revanche, le propane et le butane sont plus lourds, c’est pourquoi les deux gaz s’abaissent. Ainsi, si vous souhaitez utiliser le détecteur de gaz Smartwares RM400 pour vérifier la concentration de méthane, vous devez installer l’appareil un peu moins de 30 centimètres sous le plafond.

Si, en revanche, vous souhaitez détecter des gaz propane ou butane dangereux, un montage à 30 centimètres au-dessus du sol est approprié. Dans les deux variantes, vous devez maintenir une distance d’au moins 50 centimètres par rapport à un coin. Pour une couverture sûre des trois gaz, le fabricant recommande l’achat de deux détecteurs.

Le détecteur de gaz Smartwares RM400 tire son énergie d’une prise de courant de 220 volts, ce qui permet également de l’utiliser avec une batterie de sécurité de 9 volts. La consommation moyenne de 1,5 à 1,9 watts se révèle être une économie d’énergie et vous pouvez compter sur une protection continue 24 heures sur 24. Pour une utilisation directe à votre domicile, le fabricant fournit les pièces suivantes dans l’emballage :

  • Détecteur de gaz
  • Unité d’alimentation électrique
  • Batterie de bloc de 9 volts
  • Kit de montage
  • Manuel d’utilisation

Le détecteur de gaz de Smartwares est également équipé d’un bouton de test, qui permet de vérifier la bonne mesure. Le GM100 devrait donc vous garantir une sécurité accrue jusqu’à 5 ans, dans le cadre de laquelle l’échange est recommandé. Le détecteur de gaz Smartwares RM400 est particulièrement adapté aux ménages, pour autant que les températures de fonctionnement soient comprises entre -10 et 50 degrés Celsius.

FAQ

Combien de temps le détecteur de gaz Smartwares RM400 peut-il fonctionner avec la batterie ? Vous ne devez utiliser la batterie qu’en cas d’urgence, car le chauffage constant du fil nécessite beaucoup d’énergie. Par conséquent, la batterie peut se vider après un court laps de temps, ce qui ne garantit plus une protection sûre.

Est-il possible de connecter une sirène externe ? Non, ce n’est pas possible. Le petit appareil n’a pas de connexions pour un tel accessoire.

Le détecteur de gaz convient-il également pour une maison mobile ? Oui, tant que vous disposez d’une connexion de 220 volts, vous pouvez également utiliser l’appareil dans votre camping-car.

Comment distinguer une fausse alerte d’une véritable alerte ? Pas du tout, parce que vous ne pouvez pas déterminer la concentration de gaz. Mais si vous venez d’ouvrir la bouteille de gaz ou si vous avez utilisé des produits contenant du gaz, vous pouvez supposer qu’il s’agit d’une fausse alerte. Toutefois, si l’alarme se déclenche sans cause possible, vous devez prendre les mesures nécessaires.

Y a-t-il un signal lorsque la batterie est vide ? Oui, le détecteur de gaz Smartwares RM400 vérifie en permanence la tension de la batterie et donne un signal d’avertissement si elle est trop faible.

Verdict

TBD

44,99
in stock
02.02.2021 17:34
Amazon Amazon.fr
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Avantages:
  • Me
  • tbd
  • tbd
  • df

Inconvénients:
  • tbd
  • tbd
  • Pas d’affichage numérique

retour au menu ↑

OJB-RQ706-Y détecteur de gaz avec affichage numérique

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Détecteur de Gaz, Ourjob LPG/Gaz Naturel/Gaz de ville Capteur, Alimenté par USB...

& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Le deuxième appareil du fabricant Ourjob a déjà atteint notre troisième place. Il s’agit du détecteur de gaz OJB-RQ706-Y, qui peut être utilisé à la maison, dans une caravane ou un camping-car. Le petit détecteur de gaz promet de détecter des niveaux excessifs de méthane, de butane, de propane, d’alcanes, d’oléfines et d’arènes. À des niveaux élevés, supérieurs à 5 % de la LIE, un voyant LED se met à s’allumer et un signal d’alarme retentit à un volume de 85 décibels.

Lire notre avis détaillé du détecteur Garrett AT Pro

Que signifie LIE ? LIE signifie limite inférieure d’explosion. Si un mélange de gaz inflammables et d’air dépasse la LIE, il existe une atmosphère explosive. La limite dépend beaucoup du gaz lui-même et de la concentration à partir de laquelle il s’enflamme avec la source appropriée. Si le rapport de mélange est trop faible, on dit que le mélange est trop maigre.

Au contraire, il y a aussi une LIE – limite supérieure d’explosion – à laquelle se trouve un mélange trop riche, de sorte qu’il n’y a pas non plus d’explosion. Par exemple, la LIE pour le méthane est de 4,4 % et la LIE est de 16,5 %. Vous pouvez trouver plus d’informations sur les limites d’explosion dans notre guide.

Le détecteur de gaz Ourjob OJB-RQ706-Y fonctionne à une température comprise entre 0 et 55 degrés Celsius. C’est pourquoi vous devez toujours utiliser l’appareil de 127 grammes dans un endroit sec et chauffé. La conception ronde avec des grilles en plastique ABS et en acier vous promet un haut niveau de stabilité, l’écran OLED de haute qualité vous donnant les informations dont vous avez besoin. Il y a également un bouton de test qui vous permet de vérifier le fonctionnement idéal de l’OJB-RQ706-Y. Pour une utilisation adéquate dans vos quatre murs, vous disposez également d’un détecteur de gaz :

  • Vis
  • Bouchons à vis
  • Câble USB
  • Unité d’alimentation électrique
  • Manuel d’utilisation

L’appareil de 10 x 10 centimètres nécessite une prise de courant de 220 volts pour garantir son bon fonctionnement. En outre, une batterie de 3,7 volts est intégrée, ce qui garantit un fonctionnement ininterrompu, par exemple en cas de panne de courant. Le câble USB inclus dans l’emballage permet de charger la batterie après qu’elle ait été vidée. Vous pouvez vous attendre à une consommation électrique moyenne de 0,55 watt.

FAQ

À quoi sert le câble USB ? D’une part, vous avez besoin du câble pour connecter le détecteur de gaz OJB-RQ706-Y d’Ourjob à la prise. Vous trouverez ci-joint un bloc d’alimentation adapté. D’autre part, le câble sert également à charger la batterie lorsqu’elle est vide.

À quoi sert l’interrupteur noir au dos ? Cela vous permet de démarrer ou d’arrêter la fonction de la batterie. Lorsque l’interrupteur est « éteint », le détecteur de gaz Ourjob OJB-RQ706-Y ne tire pas son énergie de la batterie.

L’appareil affiche-t-il également du monoxyde de carbone ? Non. Ce n’est pas un détecteur de CO. Le détecteur de gaz n’indique qu’une concentration accrue de méthane, de butane, de propane, d’alcanes, d’oléfines et d’arène.

Combien de temps le détecteur de gaz fonctionne-t-il sur batterie ? Si la batterie est complètement chargée, la charge durera environ 4 à 6 heures. Vous pouvez ensuite recharger la batterie.

Le détecteur de gaz est-il à l’épreuve des explosions ? La tâche de l’appareil est d’envoyer une alarme déjà avant le mélange dangereux et explosif. De cette façon, il ne devrait jamais arriver qu’une explosion soit même possible.

Verdict

TBD

Avantages:
  • Meilleur détecteur d’un point de vue rapport qualité prix
  • Très polyvalent
  • Entièrement étanche et submersible
  • Balance manuelle et automatique au sol
  • Mode audio « professionnel »

Inconvénients:
  • Fréquence unique
  • Casque étanche vendu séparément
  • Pas d’affichage rétro-éclairé

retour au menu ↑

Détecteur de gaz Modun BRJ-502/E avertissement à partir de 3 % au-dessus de la LIE

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Firlarm - Détecteur de gaz LPG Méthane Propane Butane City Alarme de...

& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Le produit suivant dans notre grande comparaison est le détecteur de gaz Modun BRJ-502/E. Il s’agit d’un appareil que vous pouvez utiliser à la maison, par exemple dans la cuisine. Par ailleurs, le fabricant vous promet également une sécurité accrue dans le restaurant, l’hôpital et l’hôtel. Même dans une usine pétrolière, un garage ou une station-service, le détecteur remarquera une concentration dangereuse de méthane, de propane et de butane. Le capteur détecte également d’autres alcanes, des oléfines ainsi que des arènes et donne une alarme à une valeur de 3 % au-dessus de la LIE.

Lire notre avis détaillé du détecteur Garrett AT Pro

Dès qu’un mélange explosif est présent, une alarme d’un volume de 84 décibels vous alerte d’une part et un voyant rouge se met à clignoter d’autre part. Pour être toujours prêt à donner l’alarme, vous devez brancher le détecteur de gaz Modun avec le bloc d’alimentation sur une prise de 220 volts. Le fabricant promet une consommation d’énergie relativement faible de 3 watts par heure. Pour que vous puissiez être sûr de la fonctionnalité, l’appareil est également doté d’un bouton de test.

Le fabricant explique en détail dans le manuel d’utilisation comment interpréter correctement les lumières de l’écran. En outre, vous obtenez également des informations sur la manière de réaliser le test. Pour ce faire, selon M. Modun, vous devez appuyer sur le bouton de test, ce qui active le mode de test. Dans ce mode, l’alarme commence à sonner et le voyant rouge se met à clignoter. De plus, le voyant vert s’allume, vous pouvez donc être sûr qu’il n’y a pas de problème avec l’appareil.

Les mêmes signaux sont également émis par le détecteur BRJ-502/E s’il s’agit d’une véritable alarme. Le fabricant vous informe également que l’appareil émet un seul bip dès que le temps de préchauffage est terminé et que le détecteur de gaz est prêt à être utilisé. Tant que le voyant vert est allumé, la fonctionnalité est donnée.

Le détecteur de gaz Modun a des dimensions pratiques de 7 x 11,5 x 4 centimètres. Le matériau du détecteur de 191 grammes est constitué de plastique ABS et est protégé contre la corrosion. Ainsi, vous pouvez utiliser l’appareil même dans les régions humides, le fabricant vous promettant une garantie de remboursement de 30 jours en cas d’insatisfaction. Lorsque vous l’utilisez, veillez simplement à ne pas dépasser ou tomber en dessous de la température de 0 à 50 degrés Celsius.

Entre autres, les certificats CE et RoHS sont synonymes de qualité accrue, chaque détecteur de gaz BRJ-502/E devant également passer un test de sécurité interne. Pour plus d’informations à ce sujet et sur la bonne application, veuillez vous référer au manuel d’utilisation fourni. Le paquet comprend également le détecteur de gaz lui-même et un kit de montage.

FAQ

Le détecteur de gaz Modun BRJ-502/E est-il équipé d’une batterie de secours ? Non. Le détecteur n’a pas de batterie de secours intégrée. En cas de panne de courant, vous ne pouvez plus vous fier au détecteur de gaz.

L’appareil est-il adapté pour contrôler le chauffage au gaz ? Oui, mais veuillez noter l’installation correcte afin que le détecteur de gaz puisse réellement mesurer la concentration de méthane. Vous trouverez des informations importantes à ce sujet dans le manuel d’utilisation.

D’où vient le détecteur de gaz ? Le détecteur de gaz Modun BRJ-502/E est produit en Chine. Le fabricant promet une fabrication professionnelle et une garantie à 100 %. En outre, le produit doit passer un test de détection strict avant d’être livré.

L’appareil donne-t-il un signal en cas de problème ? Oui, le détecteur de gaz est doté d’un bouton de test qui peut être utilisé pour vérifier le fonctionnement. En cas de dysfonctionnement, le voyant d’alimentation s’allume en jaune et non plus en vert.

Qu’entend-on par temps d’échauffement ? À l’intérieur du détecteur de gaz, un fil s’allume pour mesurer correctement la combustion et le chauffage associé. Cependant, comme le fil nécessite une certaine température, vous devez d’abord donner au détecteur 3 minutes pour se réchauffer.

Avantages:
  • Meilleur détecteur d’un point de vue rapport qualité prix
  • Très polyvalent
  • Entièrement étanche et submersible
  • Balance manuelle et automatique au sol
  • Mode audio « professionnel »

Inconvénients:
  • Fréquence unique
  • Casque étanche vendu séparément
  • Pas d’affichage rétro-éclairé

Verdict

TBD

Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

retour au menu ↑

Détecteur de gaz GWM100ME abusif avec alimentation électrique externe

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Abus 81443 GWM100ME Détecteur de gaz Naturel pour Les hôtes - Gaz...

& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

Le détecteur de gaz Abus GWM100ME a atteint notre cinquième place. Il s’agit d’un appareil qui détecte le gaz naturel, comme le méthane. Vous devez brancher l’appareil de 11,5 x 7,5 x 3,7 centimètres dans la prise murale et pour cela le détecteur de gaz est équipé du câble approprié. Avec une consommation d’énergie maximale de 4 watts par heure, le détecteur est l’un des appareils les plus gourmands en énergie dans notre comparaison. D’autre part, il brille par une durée de vie allant jusqu’à 5 ans et le certificat EN 50194-1 obtenu.

Lire notre avis détaillé du détecteur Garrett AT Pro

Que signifie la norme EN 50194-1 ? Il s’agit d’une norme DIN, c’est-à-dire une norme définie. Un détecteur de gaz ne doit pas nécessairement avoir une norme DIN. Toutefois, si la norme est respectée, cela en dit long sur l’état de la technique et la sécurité. La norme EN 50194-1 est la norme pour les appareils électriques de détection des gaz combustibles dans les bâtiments résidentiels. Si un détecteur de gaz est conforme à la norme, l’appareil a passé avec succès la procédure de test et satisfait aux exigences associées.

Le GWM100ME est particulièrement adapté aux ménages qui cuisinent ou chauffent au gaz naturel. Tant que vous observez la température de fonctionnement de -10 à 40 degrés Celsius, le détecteur de gaz d’Abus vous donne un signal d’alarme acoustique et visuel en cas d’augmentation de la concentration de méthane. A ce moment, une lumière rouge LED clignote et un son d’un volume de 85 décibels hurle. Vous remarquerez donc certainement les signaux.

Pour que le détecteur de gaz Abus puisse être utilisé immédiatement, vous recevez l’appareil lui-même et un jeu de vis de fixation dans l’emballage. Le mode d’emploi inclus vous fournit les informations et explications les plus importantes, vous permettant également de vous informer sur l’utilisation du bouton de test. Faites particulièrement attention à la position correcte lors du montage de l’appareil de 222 grammes et suivez toutes les mesures décrites pour éviter une explosion de gaz.

FAQ

L’alarme est-elle une voix ? Non. Le détecteur de gaz Abus GWM100ME émet un bip sonore. Avec un volume de 85 décibels, vous pouvez être sûr d’entendre le son même lorsque vous dormez.

À quoi ressemble l’alimentation électrique ? Un câble est déjà monté sur le détecteur de gaz lui-même. Une fiche normale pour la prise de courant y est fixée. Lorsque vous installez le détecteur de gaz, assurez-vous que la prise est à proximité.

Pourquoi la durée de vie utile est-elle limitée ? Dans un détecteur de gaz, le fil à l’intérieur est constamment incandescent afin de pouvoir réagir en conséquence en cas d’augmentation de la concentration. Au bout d’un certain temps, le capteur est épuisé, de sorte qu’un changement est inévitable. Le temps peut être prédit assez précisément, c’est pourquoi les fabricants aiment bien spécifier une durée de vie.

Quelle est la longueur du câble du détecteur de gaz Abus GWM100ME ? Le câble a une longueur comprise entre 1,5 et 2 mètres. Cela dépend du rendement, car les fabricants ont d’abord fabriqué un câble plus court. Ce n’est qu’après d’autres productions qu’ils ont prolongé le câble jusqu’aux 2 mètres pratiques.

Que signifie « certifié BSI » ? En Allemagne, par exemple, le TÜV distribue les normes DIN déjà expliquées. Le BSI est un institut de test en Grande-Bretagne, qui fonctionne de la même manière que les centres de test allemands.

Avantages:
  • Meilleur détecteur d’un point de vue rapport qualité prix
  • Très polyvalent
  • Entièrement étanche et submersible
  • Balance manuelle et automatique au sol
  • Mode audio « professionnel »

Inconvénients:
  • Fréquence unique
  • Casque étanche vendu séparément
  • Pas d’affichage rétro-éclairé

Verdict

TBD

Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34

retour au menu ↑

Détecteur de gaz VisorTech NX6975-944 alarmes acoustiques et visuelles

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Détecteur de Gaz, Détecteur de Fuite de gaz LPG/Gaz Naturel/Charbon, Moniteur de...

& Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: 02.02.2021 17:34
23,99 27,89

Enfin, nous aimerions vous présenter le détecteur de gaz VisorTech NX6975-944, qui vous informe sur la concentration des gaz de voiture et des gaz naturels. Il s’agit notamment du méthane, du propane et du butane, raison pour laquelle l’appareil peut être utilisé dans le camping-car, à la maison ou dans le garage.

Lire notre avis détaillé du détecteur Garrett AT Pro

Où se trouvent le méthane, le propane et le butane ? Le méthane est un gaz qui se présente surtout comme un gaz de chauffage ou qui est utilisé pour produire de la chaleur. Il est également utilisé comme carburant dans certains véhicules à moteur, bien que cela soit rare. Le propane est extrait du gaz naturel et est surtout utilisé comme gaz liquide. Il est utilisé dans les cuisinières à gaz, les chaudières à gaz, les briquets, les grils à gaz, les appareils de soudage et pour le lancement de montgolfières. On le trouve généralement en combinaison avec le butane, qui est utilisé dans les mêmes domaines. Les deux agents servent également de réfrigérants, ils sont donc utilisés en mélange dans les appareils de refroidissement tels que les réfrigérateurs.

Lorsqu’une concentration accrue est détectée, le détecteur de gaz de VisorTech vous avertit par une alarme sonore de 85 décibels. Au même moment, un voyant rouge clignotant s’allume pour que vous soyez sûr de la situation dangereuse. Dès que la concentration baisse à nouveau et qu’elle n’est plus dangereuse, le signal sonore s’arrête. L’appareil est doté de trois voyants différents et, outre l’alarme, il vous indique s’il fonctionne actuellement et quel est son état.

Pour le fabricant VisorTech, la sécurité est la priorité absolue, ce que l’on peut déjà constater dans le principe directeur – la sécurité par la technologie. C’est pourquoi, outre les détecteurs de gaz, le fabricant construit également des détecteurs de fumée ainsi que des dispositifs de protection contre l’effraction et le vol. Il s’agit notamment de caméras de surveillance, de systèmes d’alarme et de vidéosurveillance.

VisorTech fait les déclarations suivantes sur les produits :

  1. Tous les produits sont conformes aux normes de qualité allemandes
  2. Le portail allemand de services et d’assistance est à la disposition du client à tout moment
  3. Tous les produits ont des fonctions professionnelles et des solutions sophistiquées

Sur Pearl.de, il y aurait plus de 159 articles de VisorTech et, selon le fabricant, au moins 90 % d’entre eux sont classés « excellent » ou « recommandé à l’achat ». Le fabricant promet donc un niveau élevé de satisfaction de la clientèle.

Vous obtenez le détecteur de gaz blanc NX6975-944 dans les dimensions pratiques de 6,9 x 12,1 x 7,2 centimètres. L’appareil léger est déjà équipé d’une fiche correspondante, bien que le détecteur de gaz nécessite un câble. Cela limite un peu l’installation, il faut donc chercher une prise à l’endroit approprié. La consommation d’énergie maximale de 3 watts par heure vous promet un entretien favorable.

FAQ

Le détecteur de gaz NX6975-944 de VisorTech déclenche-t-il également une alarme pour le monoxyde de carbone ? Non. Il s’agit d’un détecteur de gaz qui est uniquement conçu pour détecter le gaz naturel et le GPL.

L’appareil avertit-il également de la présence de propane ? Selon le fabricant, le détecteur de gaz VisorTech NX6975-944 devrait également avertir de la présence de propane.

Quelle est la méthode appropriée pour tester le détecteur de gaz ? Par exemple, vous pouvez tenir un briquet en dessous et ne laisser que le gaz s’échapper. L’appareil détectera la concentration accrue et enverra une alarme.

Quelle est la durée de vie du capteur ? Le fabricant VisorTech ne fournit aucune information à cet égard. La durée de vie utile sera probablement d’environ 5 ans, comme pour les autres capteurs catalytiques.

Quelles sont les dimensions du détecteur de gaz ? L’appareil a des dimensions de 12,1 x 7,2 x 6,9 centimètres. Il est également livré avec un poids de seulement 98 grammes.

Avantages:
  • Meilleur détecteur d’un point de vue rapport qualité prix
  • Très polyvalent
  • Entièrement étanche et submersible
  • Balance manuelle et automatique au sol
  • Mode audio « professionnel »

Inconvénients:
  • Fréquence unique
  • Casque étanche vendu séparément
  • Pas d’affichage rétro-éclairé

Verdict

TBD

retour au menu ↑

Notre guide d’achat 2021

Qu’est-ce qu’un détecteur de gaz ?

Un détecteur de gaz est un petit appareil qui mesure la concentration des gaz toxiques et inflammables dans l’air. Dès qu’il y a trop de molécules de gaz de ce type, le détecteur de gaz déclenche une alarme. Cela prend généralement la forme d’un son fort et d’une lumière clignotante. Comme vous ne pouvez pas détecter la plupart des gaz avec vos yeux ou votre nez, l’appareil vous indique les niveaux dangereux avant même une explosion. De cette façon, une réaction précoce est possible avant que des effets plus graves ne se produisent.

Comment fonctionne un détecteur de gaz ?

Chaque détecteur de gaz fonctionne de manière catalytique, ce qui signifie qu’il y a un fil à l’intérieur de l’appareil qui brille en permanence. Pour cette raison, le détecteur de gaz nécessite une alimentation électrique afin que le fil reçoive suffisamment d’énergie. Pendant l’incandescence, la pièce métallique a toujours la même température, car les conditions d’alimentation en air et en énergie restent constamment les mêmes.

Si du méthane, du propane ou du butane s’échappe, il en résulte une combustion minimale sur le fil chaud. Même une petite concentration a pour conséquence que le fil devient plus chaud. Un capteur mesure la température en continu et enregistre immédiatement l’augmentation, ce qui est le signe d’une concentration accrue de gaz. Plus le fil est chaud, plus il y a de gaz explosif dans l’air. L’électronique calcule la concentration exacte à l’aide de la température et déclenche l’alarme au bon moment.

Quel est le niveau de bruit de l’alarme d’un détecteur de gaz ?

Les détecteurs de gaz ont un volume d’au moins 80 décibels. En général, ils sont aussi bruyants qu’une tondeuse à gazon, de sorte que vous pouvez réellement entendre le signal. Certains modèles peuvent même atteindre un volume allant jusqu’à 110 décibels, ce qui correspond à peu près à celui d’un marteau-piqueur. Le modèle que vous choisissez dépend de votre situation dans votre pays. Par exemple, si le chauffage est situé au sous-sol et que vous dormez au premier étage, vous devez acheter un appareil bruyant. Sinon, vous pouvez rapidement manquer l’alarme, ce qui peut entraîner des situations dangereuses, notamment pendant le sommeil.

Le détecteur de gaz lui-même ne peut pas distinguer de quel gaz il s’agit et c’est pourquoi la position correcte du détecteur de gaz est d’autant plus importante. Certains gaz sont plus lourds que l’air, c’est pourquoi ils se déposent sur le sol, et d’autres s’élèvent jusqu’au plafond. Par conséquent, il faut toujours suivre les instructions d’installation et respecter les spécifications afin d’obtenir une détection fiable du gaz explosif.

Qui bénéficie d’un détecteur de gaz ?

De nombreux types de gaz sont inodores et invisibles, ce qui rend presque impossible la détection d’une fuite. Il n’est pas rare qu’une fuite incontrôlée de gaz ait pour conséquence une explosion ou un empoisonnement au gaz, ce qui augmente finalement le risque de suffocation. Néanmoins, différents gaz sont présents dans presque tous les foyers. Nous aimerions vous présenter brièvement les trois gaz les plus connus :

  1. Méthane : le méthane appartient aux alcanes et c’est un gaz incolore et inodore. C’est aussi la raison pour laquelle elle est très dangereuse. C’est le principal composant du gaz naturel, qui est à son tour utilisé comme gaz de chauffage. Si vous avez un chauffage au gaz ou un radiateur à gaz à la maison, il y aura du méthane dedans. Si le méthane pénètre dans votre maison par une fuite dans le tuyau, par exemple, il s’accumulera sous le plafond. C’est parce qu’il est plus léger que l’air, c’est pourquoi il s’élève. Le méthane est inflammable et peut réagir de manière explosive lorsqu’il est correctement mélangé à l’oxygène.
  2. Propane : comme le méthane, ce gaz est incolore et inodore et appartient aux alcanes. En raison de ses propriétés hautement inflammables, il est principalement utilisé dans les bouteilles de gaz, les cuisinières à gaz, les chaudières à gaz, les grils à gaz et les équipements de soudage. En même temps, il est également utilisé comme réfrigérant dans les appareils de refroidissement tels que les réfrigérateurs. Cependant, la source d’énergie devient un mélange extrêmement explosif dès qu’elle se mélange à l’air. Si le pourcentage de propane dans l’air se situe entre 2,12 et 9,35 %, une petite étincelle suffit pour provoquer la détonation. Cependant, si l’étincelle n’est pas présente et que la personne inhale le gaz, elle peut entraîner une asphyxie si la concentration est élevée.
  3. Butane: Le butane – désignation correcte du n-butane – est également un alcane incolore, qui a cependant une légère odeur. Tout comme le propane, le butane est plus lourd que l’air, c’est pourquoi les gaz se déposent sur le sol. Déjà 1,4 % dans l’air suffit pour provoquer une explosion avec une étincelle correspondante. Le butane est principalement présent avec le propane dans les briquets, les réfrigérants ou le gaz naturel. Mais il est également utilisé comme propulseur dans les bombes aérosols comme les déodorants, la mousse à raser ou les sprays pour cheveux.

Les enfants sont particulièrement exposés si vous avez des appareils au butane ou au propane à la maison. Le gaz coule en s’échappant, c’est pourquoi les enfants, petits et encore rampants, sont les premiers à en ressentir les effets. Avant que vous, en tant qu’adulte, ne réalisiez ce qui s’est passé, il est peut-être déjà trop tard pour votre enfant. C’est pourquoi les parents, en particulier, devraient utiliser un détecteur de gaz.

Ainsi, comme vous pouvez déjà le constater, ces gaz se trouvent encore aujourd’hui en plus grande quantité dans presque tous les foyers. Si vous aussi avez un chauffage au gaz, une cuisinière à gaz, un grill à gaz ou une voiture dans votre garage, vous bénéficierez certainement d’un détecteur de gaz. S’il y a une fuite, vous ne remarquerez aucune odeur ni aucun effet visuel. Dans le pire des cas, vous vous endormirez la nuit et ne vous réveillerez jamais. Pour vous débarrasser de votre peur et vous offrir plus de sécurité, le détecteur de gaz vous aidera.

Quels sont les types de détecteurs de gaz ?

Il existe différents détecteurs qui assurent une plus grande sécurité dans votre maison. L’un des plus connus est probablement le détecteur de fumée, qui vous avertit d’un incendie. Le détecteur de monoxyde de carbone – appelé détecteur de CO – vous avertira également d’une concentration accrue du gaz dangereux.

Néanmoins, les détecteurs de gaz appartiennent à une catégorie distincte, car ils détectent la fuite de gaz toxiques et inflammables d’une manière différente. On peut distinguer deux types de détecteurs de gaz : les détecteurs fixes et les détecteurs portables.

Le détecteur de gaz stationnaire

Vous montez un appareil fixe directement sur un mur ou au plafond d’une pièce. La plupart du temps, vous avez besoin d’une prise électrique à proximité car le détecteur de gaz nécessite une alimentation continue pour faire briller le fil. Quelques appareils fonctionnent avec une pile, mais vous devrez la changer régulièrement. De nombreux détecteurs sont équipés d’une batterie de secours en cas de panne de courant, par exemple, ou d’autres problèmes d’électricité. Ainsi, vous pouvez être sûr que l’appareil fonctionnera toujours de manière fiable.

Un détecteur de gaz stationnaire est toujours actif et peut donc émettre un signal d’alarme en permanence. Les trois principaux gaz sont le méthane, le butane et le propane, et la position de montage du détecteur est cruciale. Certains modèles sont équipés d’un écran pour vous tenir informé en permanence de la teneur en gaz de l’air. Certains voyants LED vous indiquent si le détecteur de gaz fonctionne ou s’il y a des problèmes.

Cependant, un détecteur de gaz fixe présente également des inconvénients, car une fausse alarme peut se produire plus rapidement. Par exemple, les appareils sont sensibles à toutes sortes de sprays, comme les laques pour les cheveux. De plus, un détecteur de gaz nécessite une puissance constante pour maintenir le fil incandescent. Bien que la plupart des appareils soient extrêmement efficaces sur le plan énergétique, ils entraînent d’autres coûts.

En outre, il peut arriver que vous n’entendiez que très mal l’alarme. Par exemple, si votre chauffage est au sous-sol, l’installation dans la pièce est adaptée. Toutefois, cela ne garantit pas que vous entendrez réellement l’alarme dans la chambre. En outre, vous devez savoir qu’un détecteur de gaz ne fournit aucune information sur la formation de fumée ou sur une augmentation de la concentration de monoxyde de carbone.

Avantages et inconvénients

  • Protection précoce contre une explosion de gaz
  • Une alerte permanente
  • Indication de l’état avec affichage ou voyant LED
  • Une forte alarme
  • Montage simple avec bloc d’alimentation
  • Souvent équipé d’une batterie de secours
  • Couvre les grandes salles
  • Bon marché
  • Fausses alertes dues à d’autres influences
  • Légère augmentation des coûts de l’électricité
  • Le son de l’alarme peut être mal audible
  • Aucune protection contre la fumée ou le monoxyde de carbone

Le détecteur de gaz portable

Il existe également des détecteurs de gaz que vous n’avez pas à installer et que vous pouvez donc emporter partout. Par exemple, si vous avez un chauffage au gaz au sous-sol et une cuisinière à gaz dans la cuisine, vous pouvez mesurer les deux concentrations avec un seul appareil portable. Cela vous permet une utilisation individuelle, flexible et adaptée à la situation.

Les détecteurs de gaz portables fonctionnent généralement avec une batterie, ce qui simplifie une application flexible. Cependant, certains nécessitent également une alimentation électrique, vous aurez donc besoin, par défi, d’une prise de courant à proximité. Dès que vous voulez mesurer la concentration de méthane, de propane ou de butane, vous allumez l’appareil. Une alarme constante n’est pas possible avec un détecteur de gaz portable car il faudrait une alimentation continue. Toutes les informations importantes vous sont présentées sur un écran ou avec des lumières LED. Avec l’affichage, vous avez l’avantage de connaître immédiatement la concentration exacte. S’il y a vraiment une alarme, vous entendrez également un signal fort.

Un inconvénient des appareils mobiles est aussi la possibilité de fausses alertes, qui sont déclenchées par différentes influences. Vous devez également savoir qu’il n’y a pas d’alarme permanente car vous devez allumer vous-même le détecteur de gaz en cas de soupçon. De plus, tout comme l’appareil fixe, l’appareil portable ne vous promet pas une protection contre la fumée ou le monoxyde de carbone. En outre, les détecteurs de gaz portables sont généralement plus chers que les détecteurs fixes.

Avantages et inconvénients

  • Utilisation mobile et flexible
  • Détecte les gaz explosifs et toxiques sur place
  • Indication de l’état avec affichage ou voyant LED
  • Une forte alarme
  • Fonctionnement simple avec une batterie ou un bloc d’alimentation
  • Possibilité de mesurer dans différentes pièces
  • Fausses alertes dues à d’autres influences
  • Pas d’alerte permanente
  • Plus cher que les appareils fixes
  • Aucune protection contre la fumée ou le monoxyde de carbone

Trouver les meilleurs détecteurs de gaz – quels sont les critères d’achat ?

Maintenant, vous connaissez déjà les caractéristiques importantes des détecteurs de gaz et ce à quoi ils servent. Néanmoins, l’achat du premier meilleur appareil est moins recommandé. Après tout, le détecteur de gaz doit être adapté à votre situation et mesurer le bon gaz. Pour vous aider à choisir un bon détecteur, nous aimerions vous présenter quelques critères d’achat.

  • Les gaz : Avant même d’acheter, pensez aux gaz que vous voulez détecter. Si vous êtes préoccupé par le monoxyde de carbone, vous avez besoin d’un détecteur de CO. Si vous voulez être alerté en cas de fumée, un détecteur de fumée est la solution. Si, en revanche, vous vous intéressez au gaz naturel, au gaz liquide ou au gaz automobile, comme le méthane, le butane ou le propane, alors les détecteurs de gaz sont la solution idéale. N’oubliez pas que le type de gaz que vous voulez détecter est lié à une installation correcte. Si vous achetez un détecteur de gaz en raison de votre système de chauffage au gaz, il s’agira de méthane, ce qui nécessite une position d’installation élevée. En revanche, si vous êtes préoccupé par un poêle à gaz, une position de montage plus basse est plus intelligente en raison de l’enfoncement du butane ou du propane.
  • Le type : Une fois que vous êtes sûr d’avoir besoin d’un détecteur de gaz, le type est crucial. Par exemple, si vous avez une pièce spécifique, telle que le sous-sol ou la cuisine, que vous voulez vérifier, un appareil fixe suffira. En revanche, s’il y a plusieurs pièces où la concentration pourrait augmenter, un détecteur de gaz mobile est l’option la plus intelligente. Cependant, la meilleure option est probablement d’installer un détecteur fixe dans chaque pièce à risque. Ainsi, vous êtes protégé en permanence et pas seulement lorsque vous activez le détecteur de gaz mobile.

De nombreux modèles de détecteurs de gaz ont une fonction d’autotest. Pour ce faire, vous pouvez appuyer sur un bouton et l’appareil vérifiera tous les processus et la fonctionnalité de toutes les pièces. Effectuez l’auto-test au moins une fois par mois pour vous assurer une protection sûre. Si quelque chose ne fonctionne pas correctement ou si l’appareil donne des lectures erronées, cela sera révélé lors de l’autotest. Ainsi, vous pouvez réagir rapidement et faire réparer le détecteur de gaz ou en obtenir un nouveau. Si vous n’utilisez pas cette fonction, l’appareil ne peut pas déclencher d’alarme en cas de situation dangereuse.

  • L’alarme : L’un des éléments les plus importants d’un détecteur de gaz est l’alarme. Après tout, si le signal est trop faible ou peu significatif, vous n’êtes pas vraiment protégé. D’une part, il doit y avoir une lumière qui vous avertit visuellement. Par exemple, le son peut être coupé ou vous pouvez ne pas l’entendre parce que vous portez des écouteurs. D’autre part, l’appareil doit émettre un son fort d’au moins 80 décibels. Plus vous vous éloignez du détecteur de gaz, plus le son doit être fort. Certains détecteurs ont également une voix qui vous avertit. Décidez vous-même de la variante qui convient dans votre cas. L’essentiel est que vous perceviez l’alarme correctement et dans un court laps de temps.
  • L’intérêt : Pour que vous puissiez réagir correctement en cas d’augmentation de la concentration de méthane, de butane ou de propane, il est important d’avoir une alerte précoce. La plupart du temps, les détecteurs de gaz réagissent lorsqu’une certaine limite de concentration est dépassée. Pour ce faire, il faut savoir que chaque gaz a ce qu’on appelle une limite d’explosion. Selon le type de gaz, cela peut varier, c’est pourquoi de nombreux détecteurs donnent l’alerte à partir d’une concentration d’air accrue de 5 % au-dessus de la LIE. Plus tard, le signal ne doit en aucun cas retentir, car le butane, en particulier, est très explosif, même à faible concentration.

LIE signifie limite inférieure d’explosion et indique donc la valeur au-dessus de laquelle une substance est explosive. Le méthane ainsi que le butane et le propane ne deviennent dangereux que lorsqu’ils entrent en contact avec l’air et donc avec l’oxygène. Tous les gaz sont difficilement inflammables en petites quantités, mais s’ils dépassent la limite inférieure d’explosion, il s’agit d’une atmosphère explosive. En revanche, il existe également une limite supérieure d’explosion – LIE – de sorte que si la concentration du gaz est trop élevée, il n’y a plus d’explosion.

Selon le gaz, les valeurs peuvent varier considérablement, par exemple le méthane a une LIE de 4,4 % et une LIE de 16,5 %. Pour le propane, la LIE est de 1,7 % et la LIE est de 10,8 %, ou 1,4 % et 9,4 % pour le butane. Si, par exemple, il y a une fuite dans une conduite de gaz au sous-sol et que l’air de la pièce contient plus de 4,4 % de méthane – mais moins de 16,5 % – il suffit d’une petite étincelle et tout explose.

    • Affichage :

Certains détecteurs de gaz vous donneront des indications claires sur la quantité de gaz présente dans l’air. Parfois en pourcentage et parfois aussi en ppm – parties par million. Un écran peut notamment vous indiquer des valeurs fiables, de sorte que vous avez un contrôle sur la concentration en plus de l’alarme. En revanche, certains détecteurs de gaz n’ont que trois voyants. Décidez vous-même si vous voulez des informations précises ou si un voyant lumineux vous suffit.

  • Alimentation électrique : Nous conseillons généralement les détecteurs de gaz avec une alimentation électrique car le fil nécessite une puissance continue pour s’allumer. Néanmoins, une batterie de secours doit être installée afin que l’appareil continue à fonctionner malgré une panne de courant ou d’autres problèmes. Nous ne recommandons pas les détecteurs de gaz qui fonctionnent uniquement sur batterie, en particulier pour les modèles stationnaires. Cherchez également des informations sur la consommation d’énergie, car certains appareils peuvent être assez chers. En moyenne, un détecteur de gaz nécessite 3 watts par heure, bien que certains modèles aient une très faible consommation de 1 watt. Si un appareil a besoin de plus de 5 watts, ce n’est pas exactement un détecteur d’économie d’énergie.
  • La durée de vie : dans un détecteur de gaz, le fil brille 24 heures sur 24. Pour cette raison, il est clair que le fil finira par brûler et cesser de fonctionner. De plus, le capteur de température à l’intérieur ne résistera pas toujours à la chaleur. En général, la durée de vie d’un détecteur de gaz est donc d’environ 5 ans et c’est à ce moment que vous devez chercher un remplacement. Si vous tombez sur un appareil qui ne dure que 2 ou 3 ans, vous devriez chercher un meilleur détecteur. Certains fabricants offrent même une garantie de deux ans, ce qui vous permet d’être sûr que le détecteur de gaz durera pendant toute la période initiale. Un bon travail et une qualité élevée peuvent augmenter la durée de vie.
  • Certificats et essais : avant qu’un appareil ne soit mis sur le marché en Allemagne, il doit passer un certain nombre d’essais. Ce n’est que lorsqu’il passe que l’on peut supposer qu’il s’agit d’un bon détecteur de gaz sûr. Les détecteurs certifiés sont généralement conformes à la norme DIN EN 50194, qui est une procédure de test et quelques exigences relatives au comportement de fonctionnement, auxquelles les détecteurs électroniques de gaz inflammables doivent satisfaire. Un certificat CE ou RoHS n’est pas mal non plus, mais en dit peu sur la fiabilité et la sécurité du détecteur de gaz concerné.

 

 

retour au menu ↑

Foire aux questions sur les détecteurs de gaz

Comment installer un détecteur de gaz ?

Un détecteur de gaz fixe est généralement suffisant pour une pièce de 40 mètres carrés. Vous devez installer l’appareil près de la source de danger, à condition qu’il y ait une prise de courant à cet endroit. Sinon, vous devrez travailler avec une rallonge. Si le détecteur de gaz est trop éloigné de votre cuisinière ou de votre chauffage au gaz, l’alarme peut être déjà trop tardive ou à peine détectable.

Si vous avez acheté un détecteur de gaz pour détecter le gaz naturel, comme le méthane, vous devez placer l’appareil à environ 30 centimètres sous le plafond. Elle ne doit pas être éloignée de plus de 8 mètres de la source. Si, en revanche, vous souhaitez détecter du propane ou du butane, une position à 30 centimètres au-dessus du sol est appropriée. Ici aussi, l’appareil ne doit pas se trouver à plus de 4 mètres de la source.

Si vous voulez tester les trois gaz en même temps, il vous faut au moins deux détecteurs de gaz. Vous devez installer un appareil à haute altitude et l’autre dans les régions plus basses. N’essayez jamais de couvrir les trois gaz en même temps avec un seul détecteur de gaz. Si vous le montez au milieu, vous n’aurez pas de protection fiable pour le méthane, le propane ou le butane.

Lors du montage, veillez également à ne pas installer le détecteur de gaz dans un coin. Souvent, vous recevrez avec l’achat du matériel d’installation important, comme des vis et des instructions. Le détecteur doit être solidement vissé et protégé de l’humidité. En particulier pour les cuisinières à gaz, une petite distance est appropriée, afin qu’aucune graisse ou liquide ne soit transféré à l’appareil lors de la cuisson.

Comment tester un détecteur de gaz ?

La façon la plus simple de tester un détecteur de gaz est probablement de le faire avec un briquet. Laissez un peu de gaz s’échapper près de l’appareil, mais il ne doit pas y avoir de flamme. Le capteur remarquera l’augmentation de la concentration dans un délai très court et enverra une alarme.

Que faire en cas d’alarme ?

Si votre détecteur de gaz sonne vraiment l’alarme, alors il y a une règle d’or : évitez les étincelles ! En termes plus simples, vous devez éviter de toucher à tous les appareils électriques, car une étincelle se produit généralement lorsqu’ils sont allumés. De plus, ne faites plus tourner les interrupteurs et ne donnez plus de briquets ou d’allumettes à un large public.

Certains détecteurs de gaz sont équipés d’un système sans fil qui permet de connecter plusieurs appareils entre eux. Par exemple, si vous faites une sieste et que votre détecteur de gaz au sous-sol déclenche une alarme, il est facile de le manquer. Cependant, s’il y a également un détecteur dans la chambre à coucher qui est connecté au modèle du sous-sol, l’alarme se déclenchera également dans la chambre à coucher. En même temps, l’appareil envoie une alarme au panneau de contrôle pour que les secours arrivent dans un bref délai. Ainsi, il est presque impossible d’entendre et de réagir de manière erronée. Ouvrez d’abord les fenêtres pour que le gaz puisse s’échapper. De cette façon, vous pouvez réduire la concentration de manière à ce que la quantité soit inférieure à la LIE. Ensuite, quittez la maison et informez toutes les personnes vivant dans le même bâtiment. S’il s’agit d’un immeuble d’habitation, frappez à toutes les portes des voisins. Ne sonnez pas à la porte, car des étincelles peuvent être produites par les sonnettes électriques. Désignez quelqu’un pour appeler les pompiers pendant que vous rassemblez les voisins. En revanche, si vous êtes seul à la maison, vous pouvez le faire vous-même. Les pompiers sauront alors quoi faire et vous n’aurez plus qu’à garder vos distances.

Quand s’agit-il d’une fausse alerte ?

Fondamentalement, il est impossible de distinguer une fausse alerte d’une alerte réelle. Par conséquent, vous devez toujours réagir avec le sérieux nécessaire. Toutefois, si vous avez utilisé un vaporisateur ou d’autres objets contenant du gaz à proximité du détecteur de gaz peu avant l’alarme, la probabilité d’une fausse alarme est accrue. Néanmoins, nous vous conseillons de réagir cent fois à une fausse alerte plutôt que d’ignorer une fois une vraie alerte.

Que faut-il observer lors du nettoyage ou de l’entretien ?

Un détecteur de gaz ne nécessite aucun entretien, c’est pourquoi vous ne devez jamais l’ouvrir. Un chiffon ou une brosse sèche convient pour le nettoyage. N’utilisez jamais de produits de nettoyage ou d’outils tranchants qui pourraient endommager le détecteur de gaz. Les agents agressifs peuvent également attaquer la surface et produire des vapeurs nocives et explosives.

Les détecteurs de gaz sont-ils obligatoires à domicile ?

Non, contrairement à un détecteur de fumée, vous n’êtes pas obligé d’avoir un détecteur de gaz chez vous. Cependant, si vous avez des appareils qui contiennent des gaz explosifs ou qui chauffent votre maison avec un chauffage au gaz, un détecteur de gaz n’est pas mauvais. Il vous alertera de la concentration accrue de gaz avant qu’un accident tragique ne se produise et peut donc protéger des vies et sauver des objets de valeur importants d’une explosion.

Existe-t-il un test de détecteur de gaz par la Stiftung Warentest ?

La Stiftung Warentest effectue régulièrement des tests indépendants et scientifiquement fondés. Les consommateurs apprécient l’opinion objective et comptent sur les résultats déterminés de manière indépendante. Nous avons vérifié auprès de la Stiftung Warentest si l’entreprise avait déjà effectué un test de détecteur de gaz. Malheureusement, aucun test de ce type n’a eu lieu à ce jour, c’est pourquoi nous ne pouvons vous fournir aucun résultat.

Cependant, au cours de nos recherches, nous sommes tombés sur un autre test qui compare les tarifs du gaz et de l’électricité. Si vous construisez une nouvelle maison ou si vous voulez économiser sur vos frais de chauffage, cet article pourrait vous être utile. La Stiftung Warentest vous fournit des comparaisons entre les différents fournisseurs et calcule directement les coûts auxquels vous devez vous attendre pour le gaz et l’électricité. Les exemples de calcul se réfèrent à Berlin et Hambourg, le portail faisant une distinction entre les clients actifs et les clients pratiques. Si l’article vous intéresse, vous pouvez trouver le test payant ici.

Si vous optez pour un système de chauffage au gaz parce qu’il est moins cher, vous devez vous protéger en conséquence. Dès que la Stiftung Warentest attachera également une grande importance à une protection adéquate au moyen de détecteurs de gaz et effectuera néanmoins un test, nous vous informerons ici des résultats.

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

QuelDetecteur.com